L’intégration au sein de notre établissement scolaire

1. Principes généraux
2. Quels sont les partenaires?
3. Quels sont les élèves concernés?
4. Quels sont les types d’intégration?
5. Qui peut demander une intégration?
6. Comment faire?

1. L’intégration consiste à laisser un enfant dans son milieu scolaire ordinaire et à « détacher », pour 2 à 4 heures/semaine, un enseignant/une logopède de notre école d’enseignement spécialisé qui vient aider l’enfant dans ses apprentissages afin de remédier à ses difficultés d’apprentissages. L’enfant est donc suivi « individuellement » au sein de sa classe et ne se sent pas « différent », l’accompagnant s’intégrant au sein du groupe et secondant la titulaire selon le type d’intégration. ( voir n°4 )

2. Les partenaires sont :

L’école d’enseignement fondamental spécialisé et l’école d’enseignement fondamental ordinaire qui participe à ce projet.
Les centres PMS des deux écoles.
Les personnes ayant autorité sur l’enfant. ( parents, tuteurs,…)

3. Quels sont les élèves concernés :

TOUS les élèves à besoins spécifiques, de l’ordinaire ou du spécialisé, sont susceptibles de bénéficier d’une intégration. Il y a CEPENDANT certaines CONDITIONS particulières requises pour l’intégration PERMANENTE TOTALE.

4. Les 4 types d’intégration :

PERMANENTE TOTALE : l’élève suit tous les cours dans l’enseignement ordinaire, toute l’année scolaire, en bénéficiant, selon ses besoins, de la gratuité des transports entre son domicile et l’établissement ordinaire qu’il fréquente et d’un accompagnement assuré par l’enseignement spécialisé.
PERMANENTE PARTIELLE : l’élève suit certains cours dans l’enseignement ordinaire et les autres dans l’enseignement spécialisé pendant toute l’année scolaire. Il continue à bénéficier de la gratuité du transport scolaire de son domicile à l’école d’enseignement spécialisé dans laquelle il est inscrit.
TEMPORAIRE TOTALE : l’élève suit la totalité des cours dans l’enseignement ordinaire pendant une ou des périodes déterminées d’une année scolaire. Il continue à bénéficier de la gratuité du transport scolaire de son domicile à l’école d’enseignement spécialisé dans laquelle il est inscrit.
TEMPORAIRE PARTIELLE : l’élève suit une partie des cours dans l’enseignement ordinaire pendant une ou des périodes déterminées d’une année scolaire. Il continue à bénéficier de la gratuité du transport scolaire de son domicile à l’école d’enseignement spécialisé dans laquelle il est inscrit.

5. Au moins un des intervenants suivant peut introduire une propositon d’intégration :

Le conseil de classe d’un établissement spécialisé.
L’organisme qui assure la guidance des élèves de l’enseignement spécialisé.
L’organisme qui assure la guidance des élèves de l’enseignement ordinaire.
La personne investie de l’autorité parentale.
L’équipe éducative d’un établissement d’enseignement ordinaire sur base d’un avis favorable du conseil de participation dont chaque composante a marqué son accord. Le projet d’établissement doit contenir les éléments favorisant la faisabilité de l’intégration.

6. Comment faire ?

Il faut introduire la demande auprès de l’école d’enseignement spécialisé.
La direction ou le pouvoir organisateur de l’établissement d’enseignement spécialisé concerné concerte TOUS les intervenants.
La concertation débouche sur un AVIS FAVORABLE signé par tous les intervenants.
S’il y a un avis favorable : un projet d’intégration adapté aux besoins de l’élève est défini conjointement par :

Le conseil de classe de l’enseignement spécialisé.
Le conseil de classe de l’enseignement ordinaire concerné, assisté du PMS qui s’occupe de la guidance de l’élève.
Un protocole est établi et signé par TOUS les PARTENAIRES.
Tout le dossier est envoyé à l’Administration qui, suivant les cas, attribuera 2 ou 4 périodes d’intégration si le dossier est accepté.